Il s’agit du nouveau petit bijou de la marque Rover. Quatrième-né dans la gamme des « divisions luxe », il attire l’œil avec son style de coupé. Mais ses lignes élancées ne cassent en rien la silhouette typique des Range Rover.

L’esprit Range Rover 

Tout est fait pour rappeler l’ADN de la marque : jusqu’à son nom. En effet, le nom « Velar » était celui du prototype du Range Rover, lors du lancement de la marque. Il présente donc les 4 roues motrices, indispensables pour un tout-terrain, et une taille qui n’a rien à envier à son demi-frère, le Range Rover Sport. De fait, le Velar affiche une longueur de 4,80 m et un empattement de 2,87 m.

L’innovation

Le Velar partage son châssis et sa transmission avec le Jaguar F-Pace. Toutefois, le Velar propose trois moteurs essence et trois Diesel. Le moteur à essence le plus puissant, le V6 3 l à compresseur, aligne 380 ch, et son homologue Diesel, le V6 turbo Diesel 3.0, développe 300 ch.

Et côté équipements, vous vous trouvez dans le luxe et le pragmatisme de Rover. Les commandes sont rassemblées via deux écrans sur la console centrale. Pas question d’une pléthore de boutons et d’interrupteurs.

Le toit panoramique est de série, et petit détail qui fait mouche : les poignées de portières disparaissent dans la carrosserie lorsque le véhicule se déplace ou est stationné.

Côté « budget »

Comme souvent avec Range Rover, c’est là que les romains s’empoignent. L’entrée de gamme est Range Rover Velar D180 AWD Aut. à partir de 58.550 € (TVAC). Si l’équipement de série est correct, la motorisation est légère en comparaison du volume à transporter. Le risque de ne pas goûter à 100% à l’expérience « Range Rover » est là. Mais si l’on monte en souhaits et en attentes, le prix grimpe aussi : le Range Rover Velar 5.0 SC SVA full options réclame 122.543,00 € (TVAC). Avec une émission de CO² de 270gr/km, la taxe de mise en circulation du côté de la Belgique francophone tape sévèrement.

Nous l’avions déjà découvert lors du Brussels Motor Show 2020. Sur le stand, ses lignes nous avaient déjà bluffés. Et quelques mois plus tard, lorsqu’il arrive à la rédaction, notre ressenti n’a pas changé : le F-PACE SVR transpire l’élégance.

Sportif et spacieux : le combo de choc

Le F-PACE SVR semble être le parfait compromis. Il peut conquérir le cœur des amateurs de lignes sportives grâce à son châssis en aluminium presque hypnotisant. Et son moteur 5.0 litres essence V8 qui développe 550ch² fera frémir les poils des amoureux des motorisations puissantes. Curieux d’entendre ce que ça donne ? Cliquez ici !

Mais en dépit de ce look lustré et ce moteur vrombissant, il a aussi du coffre. Et au sens propre ! Avec son coffre de 650L et un habitacle tout confort, les sièges rabattables en 3 fractions (40/20/40) étant inclus de séries, ce SUV semble tout indiqué pour les virées en famille, ou les professionnels qui embarquent du matériel, comme le personnel soignant. Attention tout de même aux capacités du conducteur pour ne pas faire enlever les masques lors des accélérations.

Technologies Jaguar

Les équipements de série signent le luxe que l’on est en droit d’attendre de la part d’une Jaguar. Tous les sièges sont chauffants, et sont ventilés à l’avant. La voiture embarque la technologie InControl, qui regroupe un écran tactile qui réagit aux clics, aux balayages et aux pincements. Cet écran peut se séparer en deux parties, afin de conserver son usage d’écran de contrôle, et servir d’écran de visionnage d’une série pour le passager. Et LE détail : le volant en grain fin est chauffant.

Des options supplémentaires sont possibles. Le F-PACE SVR dispose d’un lecteur de signalisation intelligent, peut être tracé en cas de vol et affiche aussi les données essentielles à votre conduite sur votre pare-brise, à hauteur d’yeux, grâce à son Head-Up Display. Le cockpit (planche de conduite) reste encore très Jaguar, et le petit péché est évidemment ce « déjà vu » omniprésent quand on s’installe au volant du monstre. Toutefois, on oublie vite ce petit bémol quand la voiture retentit.

Surprenante au départ, on s’habitue vite à cette technologie et on développe de nouveaux réflexes de conduite.

Le prix

L’entrée de gamme est à  47 360€ pour un F-PACE 163ch E-Performance 20d Pure. Attention dès lors, suite au poids du véhicule, de ne pas avoir un ratio préjudiciable entre la masse et la puissance, et un moteur poussif.

Le Jaguar F-PACE SVR 5.0 V8 SC 550ch full option s’obtient contre la somme de 118 595 €.

Le constructeur indo-britannique a lancé sa première voiture SUV E-PACE au goût de luxe. C’est une rentrée placée sous le signe du tapis rouge. Pas habitué à cette gamme de voiture, le grand fabricant fait son double pari. Celui de combler les clients les plus hésitants et garder le prestige d’autrefois dans un modèle compact. Details