Avec son Model 3 sorti en 2018, Tesla suit déjà de près les best-sellers des marques américaines et asiatiques ! La berline américaine, 100% électrique, a déjà conquis un large public en Californie. En Europe, les premières livraisons clients ont débuté au mois de février. Certains vont jusqu’à parler de la voiture électrique « la plus attendue au monde ».

La Model X, version 2017 de la firme américaine, propose, deux ans après sa première commercialisation, quelques mises à jour et innovations avec toujours l’ascendant électrique.

Prise en main et habitacle

D’une longueur de 5,008 m et d’une largeur de 2,083 m, la première SUV 100 % électrique de série de l’histoire propose désormais une autonomie allant jusqu’à 565 km, selon le constructeur. Le silencieux bolide franchit la barre du 0 à 100 km en moins de 4 secondes, avec une agilité presque incroyable, car le véhicule a été bâti sur la plateforme de sa petite sœur, la Tesla Model S. Fabriquée également dans la même usine à Fremont, en Californie, la Tesla Model X répond d’un habitacle très spacieux pouvant accueillir jusqu’à sept personnes, sur trois rangées de sièges. L’habitabilité est à l’image des dimensions extérieures et offre, pour la version sept places, deux places arrière escamotables pouvant accueillir confortablement deux adultes de taille moyenne. C’est déjà une réussite ! En configuration six places, le volume de coffre peut atteindre 2.180 litres, plus encore 187 litres supplémentaires sous le capot avant.

Tesla Model X100d - Jusqu'à sept vraies places
Tesla Model X100d – Jusqu’à sept vraies places

Installé au volant, on constate la même planche de bord que la Tesla Model S, l’écran tactile de 17 pouces central, au format portrait, qui concentre toutes les nombreuses fonctions de la voiture. Il s’agit de la climatisation, de la gestion des portes électriques, du niveau de performances, de la hauteur des suspensions ou encore du pilotage automatique, le tout pouvant être mis à jour à chaque instant par la connexion permanente à Internet. Comme dans la berline, on retrouve les commodos et les commandes de lève-vitres et de réglages des rétroviseurs d’origine Mercedes, et ce n’est pas plus mal. Néanmoins, ce n’est pas encore suffisant pour égaler les standards du premium allemand, car certains assemblages et choix de matériaux, voire de la finition, ne sont pas à la hauteur.

Tesla Model X100d - Cockpit
Tesla Model X100d – Cockpit

À l’extérieur, on note le rituel qui fait détourner tous les regards : les portes « Falcon », selon Elon Musk, dotées d’une double charnière pour limiter l’encombrement. Il suffit d’appuyer sur le petit rectangle chromé, en lieu et place de l’habituelle poignée, pour lancer la cérémonie d’ouverture des portes. Pas plus de huit caméras entourent le véhicule et permettent une vision à 360°, tandis que douze capteurs à ultrasons se chargent de la détection des objets aux alentours. Cet ensemble vous évitera sûrement les éventuels accidents avec les passants, un cycliste étourdi ou les murs d’un garage trop exigu.

 

Tesla Model X100d - Portes falcon
Tesla Model X100d – Portes falcon

Puissance, confort et prix

Bénéficiant depuis janvier 2017 d’une autonomie NEDC supérieure à 550 km, la Model X de Tesla est actuellement le SUV électrique de série le plus puissant et offrant la plus grande autonomie. Outre les bornes de recharge ordinaire ou à domicile, le constructeur s’est lancé dans l’équipement en « superchargers » de certains endroits stratégiques, ce qui permet au conducteur de reprendre quasiment toute l’autonomie en 30 minutes. La firme d’Elon Musk a juré que cette belle autonomie de la voiture proviendrait aussi de son aérodynamisme, car en effet, son coefficient de résistance est de 0,24, loin devant la Bentley Bentayga, par exemple. Coup de maître quand même pour Tesla, car ce niveau d’agilité et de comportement dynamique pour un géant de 2,4 tonnes est assez bluffant. Ce qui est moins bluffant reste bien évidemment le prix de base, qui est de 149.450 €, là où les hybrides Plug-in S 500e de Mercedes (124.600 €) ou 740e de BMW (95.750 €) offrent un peu plus de raffinement et zéro émissions sur les trajets courts.

Petite nuance tout de même pour tout jugement, car les tarifs de Tesla sont extrêmement difficiles à apprécier vu l’absence totale de concurrence et le niveau de technologie surtout introuvable ailleurs. En conclusion, l’agilité surprenante, la technologie avancée, le confort mérité restent les grands points positifs de la Model X tandis que la finition indigne du tarif, la visibilité périphérique arrière insatisfaisante ainsi que les émissions discutables en sont les points faibles.

Exhibant son re-stylage bien mérité, la nouvelle Tesla Model S replace définitivement le vert au centre des intérêts des constructeurs haut de gamme. Lancée en 2012, la première Model S malgré son prix très élitiste a fait détourner une importante clientèle des constructeurs traditionnels. Aujourd’hui, elle s’est refaite pour définitivement relancer les ventes de la voiture électrique la plus rapide du monde. Vous pouvez visionner plus de photos sur notre page mais aussi la vidéo no-comment.

Les normes techniques et appellations

Bouclant le 0 à 100 km en 3 secondes, la Tesla S 90D re-stylée impose un nouveau record pour la voiture électrique. D’ailleurs la future P100 pourra boucler cette même distance en 2,7 secondes, ce qui fera donc de Tesla, la voiture la plus rapide de la planète. Certes, ce n’est pas la vitesse qui inspire forcément ses futurs acquéreurs mais c’est plutôt l’autonomie et le côté futuriste. Avec sa nouvelle version des batteries, le conducteur modéré et linéaire peut parcourir 450 kilomètres sans recharger. Tesla Model S est désormais devenue la voiture électrique la plus vendue du monde (derrière la Nissan Leaf) avec plus de 130.000 exemplaires liquidées depuis 2012. En détail et selon les faits, l’autonomie va selon la norme NEDC de 400 km pour une ancienne 60 à 613 km pour une P100D. La puissance et le couple à 539 ch et 967 Nm pour la P100D. Nous avons décidé à la rédaction de faire un petit retour sur ce langage un peu particulier pour les nouveaux…et ça continue! pour notre version de trajet, il s’agit d’une 90D, le chiffre désignant la quantité d’énergie délivrée par le pack de batterie, le choix se faisant pour celui de  100 kWh, la présence du D signifie qu’il s’agit d’une « Dual Motor », c’est-à-dire qu’il y a un moteur par essieu et que les quatre roues sont motrices et le P signifie « Performance », dénotant ainsi une puissance supérieure.

Dans l’habitacle

Une fois à l’intérieur, la voiture vous offre le luxe d’une classe affaire dans l’aéronautique. Pas grande révolution quand on sait que la Model S en elle-même est assez futuriste. Le plancher de bord légèrement orienté conducteur est presque entièrement constitué d’un énorme écran tactile qui concentre presque toutes les options et menus de la voiture. Pas plus que deux (02) boutons visibles. Tout se fait quasiment via cet écran qui fournit d’ailleurs du Full HD. C’est l’attraction 17 pouces de la Tesla très ergonomique. Ajoutons à cela les deux fonctions extraordinaires que permet cet écran, c’est-à-dire; le pilotage automatique et le système de défense des armes biologiques. Il faudra tout de même aller en page 3 quoique ce n’est pas tous les jours qu’on est confronté à ce genre de déploiement. Constamment connectée, la Model S offre internet avec un débit que nous qualifions de « 5 étoiles ». Vous pouvez donc vous permettre de vous arrêter au coin de la rue pour consulter rapidement une information. Cet écran tout en un se met d’ailleurs à jour comme un smartphone. Une mise à jour8.0 a d’ailleurs été faite récemment avec quelques 200 corrections intervenues sur le programme. Un grand progrès observé au niveau des commodos et les lève-vitre même si les pièces détachées ont été piochées chez Mercedès. Ce n’est pas le cas par contre de la finition dont le cuir et certains assemblages ne sont pas du standard des premiums européens. Côté espace, il est à noter que les places assises devant comme à l’arrière sont assez généreuses. Très très grand conducteur ou grande conductrice, trouveront facilement une place à bord sans trop de contrainte. 750 litres sont généreusement offerts pour le coffre et l’acquéreur peut solliciter deux places supplémentaires escamotables dans ce même coffre à condition de présenter un ticket de caisse validé de 3.300 €.

Pour finir…

Doté d’un gabarit particulièrement imposant soit 4,98 m de long et 1,96 m de large, la Model S re-stylée s’échange en entrée de gamme (75) à 79.600 € et s’est plutôt pas mal vendue les premiers mois de son lancement. Notre modèle de trajet, la 90D trône déjà à 98.900 € et dans certains pays, l’acquéreur bénéficie d’une petite aide de l’Etat. Puisqu’il faut la recharger, comptez une demi-heure de chargement pour gagner 27 km d’autonomie sur une borne domestique 11 kW, 136 km dans une station publique 50 kW et 270 km si vous passez par l’une des stations superchargers belges de Tesla de 120 KW, accessibles gratuitement.

NOUVELLE TESLA MODEL S 90D, LE NO-COMMENT! from BRUSSELSROADS on Vimeo.