Annulé en mars dernier par crise du coronavirus, le Comité et le Conseil de la Fondation du Salon International de l’Automobile se sont réunis aujourd’hui afin de discuter de l’avenir du Geneva International Motor Show (GIMS), la plus grande manifestation publique de Suisse

En mars dernier, la Fondation organisatrice du salon de Genève avait immédiatement demandé au Canton de Genève un soutien financier pour couvrir les pertes causées par l’annulation du GIMS 2020 – estimées à 11 millions de francs suisses – et pour préparer une nouvelle édition. Début juin, le Grand Conseil de Genève a approuvé un prêt de 16,8 millions de francs suisses pour la Fondation. Tout en remerciant les autorités compétentes du Canton et de l’Etat de Genève pour leur volonté d’accorder ce prêt au GIMS, la Fondation ne considère pas les termes du prêt comme une garantie de la stabilité financière à long terme de celle-ci. En effet, elle devrait dès juin 2021 rembourser 1 million de francs suisses sans avoir bénéficié d’une entrée d’argent au préalable, l’édition 2021 ne pouvant avoir lieu. Ce prêt étant également soumis à la condition qu’un événement soit organisé en 2021, la Fondation s’est voit malheureusement dans l’obligation de refuser cette proposition. Les décisions prises aujourd’hui sont les suivantes :

1. La Fondation n’organisera pas de GIMS en 2021.
2. Le prêt de l’État de Genève est refusé.
3. La vente du GIMS à Palexpo SA est la solution privilégiée.
C’est donc sans doute que les conséquences financières résultant de l’annulation du GIMS 2020 pour cas de force majeure par le Conseil Fédéral en raison de la pandémie de coronavirus que la Fondation en charge de l’organisation de l’événement a dû prendre ces décisions importantes pour l’avenir du GIMS. Le Comité et le Conseil de Fondation ont renoncé à organiser une manifestation en 2021 pour des raisons évidentes: suite à un sondage, la majorité des exposants a indiqué qu’elle ne participerait probablement pas à une édition 2021 et qu’elle favorisait une prochaine édition en 2022. Le secteur automobile étant actuellement confronté à une crise majeure, les exposants ont besoin de temps avant de pouvoir investir dans un salon. En outre, il n’est pas certain que la situation sanitaire permette l’organisation d’un événement regroupant plus de 600’000 visiteurs et 10’000 journalistes au printemps prochain

Décérné depuis 55 ans, le prix de la voiture de l’année récompense un constructeur automobile via un de ses modèles suivant plusieurs critères. Cette année, le Jury était composé de 60 journalistes du monde automobile originaires de 23 pays européens. Le vote final s’est déroulé en marge du GIMS 2019, en direct du Salon de l’automobile de Genève et ce, en présence de nombreux représentants internationaux de la presse. Le trophée a été remis à Ian Callum, Jaguar Director of Design. Details

Cette semaine, les responsables se sont exprimés sur l’organisation de la 89e édition du Salon de l’automobile de Genève qui se tiendra du 7 au 17 mars 2019: plus de 100 premières mondiales et européennes seront dévoilées lors des journées de la presse. Et le trophée «Car of the Year» sera une fois de plus décerné à cette occasion. L’intervention des conférenciers de la «Shift AUTOMOTIVE» du 6 mars a été confirmée. Le comité d’organisation aura le plaisir d’accueillir le conseiller fédéral Ignazio Cassis pour l’inauguration du salon du 7 mars 2019. Et enfin et surtout, l’itinéraire pour accéder au salon est déjà fléché. Toutes les informations relatives à l’organisation et aux exposants ainsi que d’autres conseils pour la visite du salon sont disponibles sur le site Internet officiel. Details

Il a fallu attendre plus d’une décennie pour que le vaisseau amiral de Volvo propose une nouvelle génération de son SUV  de luxe, la XC90, certes nordique mais désormais sous couvert de l’empire du milieu. La nouvelle venue a littéralement coupé les ponts avec son prédécesseur hissant désormais le sino-suédois au rang des SUV familiales les plus réussies et les plus achetées du moment.  Details

Après le lancement sur le marché de la première BMW X2 digne, événement digne d’un film hollywoodien, c’est au tour de la quatrième génération de la BMW X5 de voir le jour avec un bagage d’innovations et d’aides à la conduite. Revendiquant le concept familier de SAV (Sports Activity Vehicle), c’est Christophe Weerts qui s’est mis à l’exercice de nous en parler. Details