Les nouvelles batteries SCiB™ de Toshiba fonctionnent avec une anode au lithium-titane-oxyde (LTO), qui fournit d’excellentes caractéristiques.

D’après le fabricant japonais, ces nouvelles batteries ont un faible impact sur l’environnement et offrent un risque moindre de court-circuit et d’explosion. Leur cycle de charge/décharge serait d’au moins 15.000 cycles, tout en continuant d’offrir une capacité de 80 %. Elles résistent à des températures allant jusqu’à -30 °C et l’on peut les recharger à 80 % en six minutes à peine.

Très pratiques, elles se rechargent également par l’énergie cinétique de décélération.

Au Japon, en Europe et aux États-Unis, elles équipent déjà différents types de véhicules hybrides (voitures, bus, métro ou bateaux). Bientôt chez nous ?

La Classe E Coupé 220d AMG Line s’offre aux regards sous une ligne fluide et racée, athlétique et élégante. Mais qu’en est-il de ses performances au quotidien ? Quelles sensations procure un véhicule si « intelligent » ?

Un comportement routier optimal

Le comportement routier de la Classe E Coupé 220d s’est avéré extrêmement agréable. Les préréglages de conduite Dynamic Select, couplés au train de roulement Air Body Control avec suspension pneumatique, vous permettent de profiter en permanence d’un très grand confort et d’un bon dynamisme. La boîte de vitesses 9G-Tronic Plus se montre très souple et vous épargne les reprises saccadées. Douce et à la fois rapide, elle est capable de sauter plusieurs rapports, tout en réduisant les nuisances sonores et la consommation.

En termes de puissance, le moteur délivre 143 KW pour 194 ch dans la version standard et 120 KW pour 163 ch, dans la version de notre essai, bridée fiscalement pour le marché belge. Souplesse, agrément de conduite et même une certaine dose de sportivité sont au rendez-vous.

Quelques points à revoir ? Les reprises à bas régime, en mode Confort (par défaut), manquent de punch. Le GPS Garmin Map Pilot®, pourtant si sophistiqué, est peu pratique à utiliser par la molette de sélection « lettre par lettre ».

Intelligent Drive, c’est-à-dire ?

Les systèmes d’aide à la conduite intelligents analysent pour vous les situations de conduite en temps réel et détectent les dangers sur la route.

On notera par exemple le freinage d’urgence assisté et actif, la détection de somnolence Attention Assist, les avertisseurs d’angle mort, de franchissement de ligne et de signalisation routière, le régulateur de vitesse Tempomat et de distance Drive Pilot, les systèmes Pre-Safe® et Pre-Safe® Plus qui protègent les passagers en cas de collision, les services d’appel automatiques Mercedes me Connect…

Tous ces éléments augmentent de manière significative votre sécurité sur la route, en conditions normales comme en cas de danger (avant ou après un accident). La nouvelle Mercedes Classe E avait d’ailleurs été qualifiée de « Masterpiece of Intelligence », lors de son lancement voici quelques mois.

Un intérieur raffiné, quasiment « princier »

Nous pourrions vous parler des cuirs et des boiseries en frêne, du double combiné d’instruments « Widescreen », de la sono exceptionnelle Burmester® de 1.450 W, des sièges à quatre types de massages…

Nous choisirons plutôt de vous parler d’espace. Car la nouvelle Mercedes Classe E Coupé 220d AMG Line offre des mensurations respectables (4,82 x 2,05 x 1,43 m et 2,87 m d’empattement), qui autorisent plus d’espace intérieur que sa version précédente. Le gain se fait surtout ressentir au niveau des deux vraies places d’adulte, à l’arrière, qui bénéficient d’un confort amélioré aux jambes et en hauteur de plafond. On regrette leur difficulté d’accès pour une homme de taille normale et l’absence d’un accoudoir central.

Mercedes Classe E Coupé - intérieur
Mercedes Classe E Coupé – intérieur
Mercedes Classe E Coupé - Bel espace aux places arrière
Mercedes Classe E Coupé – Bel espace aux places arrière

En un mot, la nouvelle Classe E Coupé est assurément une réussite de technologies, qui offre à la fois élégance, raffinement et très grand confort. Vu le prix d’achat (82.364,70 EUR) d’un tel véhicule haut de gamme, on s’interroge sur l’utilité d’un bridage, en Belgique, pour raison fiscale…

Mercedes Classe E Coupé 220d
Chiffres clés – Mercedes Classe E Coupé 220d
Chiffres clés - Mercedes Classe E Coupé 220d
Chiffres clés – Mercedes Classe E Coupé 220d

Les plus

    • Très grand confort
    • Très grande richesse d’équipements et connectivité
    • Agrément de conduite au quotidien
    • Silhouette raffinée

Les moins

    • Prix relativement élevé
    • Reprises un peu molles à bas régime
    • Accès difficile aux places arrière

Des confrères de la presse spécialisée ont tantôt attribué « une pluie d’étoiles » à la GLA 220d 4MATIC, tantôt, au contraire, l’ont-ils considérée comme à peine plus intéressante qu’une VW Golf VII. Qu’en est-il vraiment ? Qu’en avons-nous pensé chez Brusselsroads ?

Comportement routier irréprochable

En ce qui concerne le comportement routier de la Mercedes GLA 4MATIC, au long de nos 500 km d’essai, nous ne l’avons jamais pris en défaut. Nous avons pourtant tout essayé : routes nationales, autoroutes, chemins de campagne, embouteillages urbains, pluie… Rien ne l’arrête ! La tenue de route s’est toujours montrée très agréable et confortable. Sur route humide, dans les virages serrés ou sur pavés en pente, nous n’avons jamais été en situation d’inconfort, au contraire. Les réglages finement définis dans les cinq profils du Dynamic Select (Confort, Sport, Personnalisé, Tout-terrain, Eco) rendent en effet de fiers services. Les caractéristiques de la direction, du châssis, de la suspension, des reprises de la boîte de vitesses s’adaptent facilement à votre situation et à votre style de conduite.

De la même manière, la boîte de vitesses 7G-DCT à double embrayage vous préserve, dans une large mesure, des reprises par à-coups. Le volant très confortable (doublé de cuir) est d’ailleurs équipé de palettes de contrôle manuel de la boîte de vitesses, pour une conduite plus personnalisée. Dans ce cadre-là, on conseille de bien écouter et de bien sentir le moteur pour passer finement les rapports.

Ce qui ajoute également au confort de conduite, c’est le système de freinage progressif, particulièrement efficace et bien dosé. Le couple moteur (350 Nm pour 177 ch) offre suffisamment de souplesse pour une conduite agréable en toute circonstance. Deux bémols toutefois : d’abord, l’insonorisation du bloc moteur diesel nous a semblé insuffisante ; à bas régime, on entend un peu trop à notre goût le ronronnement du diesel, ce qui, pour une voiture de cette gamme de prix (60.645,20 EUR), laisse tout de même un peu à désirer. Deuxième bémol : les reprises à bas régime (1re V-2e V), en mode Confort (par défaut), nous ont paru manquer de dynamisme.

Intérieur luxueux et confortable

L’intérieur de notre GLA, avec ses magnifiques sièges en cuir noisette surpiqué, son tableau de bord également garni de cuir, nous a particulièrement séduit. Le confort à la fois enveloppant et ferme des sièges, chauffants et réglables électriquement, est indiscutable. La partie centrale, et horizontale, du tableau de bord est pourvue d’une finition AMG avec inserts carbone, de bonne facture. Les différentes bouches d’aération, inspirées du monde aéronautique, que l’on retrouve dans les versions E notamment, apportent une touche d’originalité, de sportivité et de modernité. La console du conducteur est parfaitement lisible, avec un tachygraphe et un compte-tours très nets.

Quelques points à revoir tout de même ? Le premier concerne le choix de Mercedes de ne pas intégrer la console Comand Online dans la partie centrale du tableau de bord étendu, comme cela a d’ailleurs été parfaitement réussi dans les modèles de la classe E (en option, certes) et même chez les concurrents directs (Audi et BMW). Le modèle d’écran « superposé » et trônant bien droit, au milieu de la zone centrale, n’est-il pas déjà un peu vieillot (malgré les services en ligne et autres apps connectées) ? Le deuxième point à revoir concerne un détail : l’autoradio, pourtant accompagnée d’une très bonne installation audio de 450 W Harman Kardon® Logic7®, n’est pas équipé de récepteur DAB (Digital Audio Broadcasting) et ne reçoit qu’en FM ou AM… Le troisième point de détail a trait aux touches leviers de fonctions, avec finition aluminium, et qui se trouvent en bas de la console centrale. Pourquoi ne pas les avoir équipées d’une LED de rétroéclairage, ou de symboles beaucoup plus contrastés, qui auraient permis une bien meilleure lisibilité le soir/la nuit ? Le quatrième point concerne l’absence de caméra avant et/ou de caméra à 360° dans notre modèle, pourtant premium. Il s’agit, certes, d’une option supplémentaire…

Intérieur cuir noisette, inserts carbone
Intérieur cuir noisette, inserts carbone

 

Belle lisibilité des cadrans, jolies finitions
Belle lisibilité des cadrans, jolies finitions

Comparaison n’est pas raison

En bref, la Mercedes GLA 220d 4MATIC AMG Line s’inscrit de manière cohérente, et élégante, dans la gamme étendue de Mercedes, en tant que Sport Utility Vehicle. En raison de son gabarit moyen, de sa hauteur de caisse, de ses consommations raisonnables, de son caractère affirmé, le véhicule nous a paru tout à fait adapté à une utilisation polyvalente et urbaine, par exemple pour un(e) célibataire, un jeune couple sans enfant ou comme second véhicule. En tant que tel, il mérite toutes ses étoiles et ne se compare pas à la Golf VII. Bien entendu, se pose tout de même la question du budget…

Quelques chiffres clés (données constructeur)

Chiffres clés Mercedes GLA 220d – 2017
Chiffres clés Mercedes GLA 220d – 2017

Les plus

  • Ligne sportive, dynamique
  • Intérieur et finitions cuir-carbone
  • Tenue de route
  • Sonorisation Harman Kardon® Logic7®

Les moins

  • Prix relativement élevé
  • Moteur plutôt bruyant à faible régime
  • Autoradio sans DAB
  • Caméra avant et/ou à 360° en option supplémentaire